Marcel Merkes et Paulette Merval

 
 

Douchka
Comédie-Opérette de Georges Garvarentz
et Charles Aznavour

Un dernier petit tour à Mogador pour le couple Merkes-Merval.
Mogador : 4 octobre 1973

Douchka : Paulette Merval
Armand : Marcel Merkes
Palacha : Lucette Raillat
Ferdinand : Jacques Ferrière
Alexis Jacques Harden

Synopsis

Vers 1900, pendant l’Entente Cordiale franco-russe, Douchka, jeune bourgeoise russe rencontre à Moscou Armand de Talcy, officier de la flotte française. Celui-ci tombe éperdument amoureux de Douchka. Un autre homme aime Douchka : le russe Alexis attaché au corps du tzar. Ayant dépossédé le père de la jeune femme, il lui propose de lui restituer ses biens si elle accepte de l’épouser. Elle refuse. Armand provoque Alexis en duel. Ce dernier, blessé, attend le départ d’Armand qui doit rentrer en France, pour expulser Douchka de ses terres. Elle s’enfuit chercher protection chez les nomades.
Quelques mois plus tard, Douchka se rend à Paris pour voir son frère Pierre. Elle y retrouve Armand, toujours épris d’elle, au cours d’un bal à l’Amirauté. Mais un homme l’a précédée, Alexis, qui la menace d’exiler son frère en Russie si elle ne l’épouse pas. Douchka accepte le marché. Armand déjoue les intrigues d’Alexis et avec l’aide de la police le fait arrêter. Douchka est libre de l’aimer.
D'après le programme de 1973

 

Les critiques

« Duos et romances d’amour sont admirablement servis par un couple idéal : Marcel Merkes et Paulette Merval. Après un quart de siècle d’entente artistique et conjugale, il n’a pas plus perdu de sa prestance qu’elle n’a perdu de sa fraîcheur ; quant à leurs voix, elles sont intactes, sinon améliorées. C’est miraculeux »
Maurice Tassart Le Parisien 13 octobre 1973

Je n'ai plus quinze ans

Les disques




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement